Infos-archive

Un article de synthèse sur les PCR dans la revue Repères  d'octobre 2015

La revue Repères vient de publier dans son numéro 26 un article de synthèse sur la situation des PCR en France en 2015 et de leurs  profils en mutation. c'est une occasion pour la revue de faire aussi le point sur nos réseaux, notre coordination et leur rôles respectifs.  Vous pouvez télécharger cet article en cliquant ci dessous

         logo pdf 42x42

Publication du Livre blanc sur la Surveillance Radiologique  des travailleurs (Septembre 2015)

Ce Livre Blanc est la résultante du Groupe de travail lancé par la Direction Générale du Travail (DGT) que nous avions mentionné en Juillet 2014. La publication de ce Livre blanc fait l'objet d'un communiqué commun à la DGT, à l'ASN et à l'IRSN.La CoRPAR a participé régulièrement aux travaux de ce GT et y a fait ses propositions qui ont été discutées et souvent reprises. C'est ainsi qu'est recommandé l'élargissement de l'accès aux données dosimétriques pour les PCR, afin qu'elles remplissent mieux leurs missions.Le livre blanc et sa synthèse sont donc maintenant disponibles.

Un GT CoRPAR est clos: le GT PCR externes; un autre GT est lancé: le GT temps de travail des PCR ou GT abaques (mai 2015)

Lancé il y a deux ans pour répondre à une initiative  de l'ATSR, le GT PCR externes a réalisé en 2014 une enquête à laqielle ont répondu un tiers des PCR externes isolées qui participent à la vie des réseaux. Une synthèse des réponses a été rédigée et est postée sur notre site. Nous disposons donc maintenant d'une photogrphie récente  de la diversité des situations des PCR externes isolées: temps plein ou partiel, contenu ds contrats, type d'assurance professionnelle, matériel de mesure ,…

Quel temps de travail passent les PCR pour réaliser chacune de leurs missions? c'est à cette question que va tenter de répondre le questionnaire mis au point par le réseau RAMIP avec le soutien de réfrents de tous les autres réseaux. ce questionnaire est accessible à compter du 1 Juin 2015 http://www.reseau-ramip.fr/quest/connexion.html   Plus il y aura de réponses, plus l'enquête sera représentative et les résultats interprétables. A chacun donc de diffuser largement ce lien et d'y susciter des réponses.

La conférence AIEA/OIT sur les expositions professionnelles (Décembre 2014)

L’AIEA (Agence Internationale de l’Energie Atomique) et l’OIT (Organisation Internationale du Travail), toutes deux agences de l’ONU, ont organisé début décembre 2014 la seconde conférence internationale sur les expositions professionnelles. J'ai pu y introduire nos réseaux régionaux français et leur rôle potentiel dans la formation des PCR. La CORPAR a été invitée à une réunion de coordination des réseaux ALARA du Monde. L’expérience française est apparue très innovante à l’auditoire et sans équivalent à l’étranger. Plusieurs représentants de pays étrangers ont demandé plus de précisions pour s’appuyer sur notre expérience afin de l’exporter chez eux d’une façon ou d’une autre ; il s’agit en particulier de représentants espagnols, américains et japonais..

La préparation du livre blanc sur le suivi de l’exposition des travailleurs (Juillet 2014)

La Direction Générale du Travail a créé en septembre 2013 un Groupe de travail s’appuyant sur 4 ateliers techniques pour rédiger un livre blanc de la surveillance radiologique des travailleurs. 10 représentants de la CORPAR participent à ces ateliers. La CORPAR dans son ensemble s’est constituée en groupe miroir pour discuter des prises de position des ateliers tant sur le sujet de l’accès aux données que sur la notion de travailleur exposé. 5 réseaux ayant eu leur réunions plénières entre le 15 juin et début juillet 2014 se sont constitués en groupes miroirs pour discuter les projets de synthèses. Ces réunions ont regroupé en tout entre 200 et 220 PCR et acteurs de la radioprotection dont une dizaine de médecins du travail. Les réactions des réseaux sont présentées dans le document : « la CORPAR et les réseaux : groupes miroirs des ateliers de la DGT»

Enquête sur les situations à risque au niveau du cristallin (Janvier 2014)

Les risques pour les médecins effectuant des procédures interventionnelles sont dans l’ensemble bien connus ; par contre pour les autres catégories de personnel et dans d’autres situation tant du secteur médical que des secteurs industriels ou de la recherche, les situations à risque (suite à l’évolution des limites) sont très peu documentées.La CORPAR a donc décidé d’effectuer une enquête afin d’enrichir notre connaissance sur les situations pouvant conduire à des expositions significatives du cristallin. Le questionnaire est maintenant mis en ligne et peut être rempli directement.Si vous connaissez ou estimez que peut être il y en a ; nous vous remercions de participer à cette collecte en répondant à ce court questionnaire:http://tinyurl.com/dosicristallin

Le nouvel arrêté Formation des PCR (Décembre 2013)

L'activité principale des réseaux est l'organisation de journées d'échanges et de formation. Ces journées sont très efficaces , et la plupart des réseaux ont été reconnus par les services régionaux du Travail et de l'Emploi comme organismes de formation continue. La parution de cet arrêté ouvre une nouvelle voie: ces journées devraient maintenant pouvoir être reconnues comme partie intégrante de la formation de renouvellement de la certification des PCR. Pour ce faire les réseaux devront passer des conventions avec des organismes de formation certifiés. La CoRPAR va donc s'attacher à discuter des modalités de telles conventions avec des organismes qui peuvent briguer cette certification comme par exemple des Universités ou des CHU. La Commission pédagogique Nationale va aussi proposer des procédures et des documents en vue d'harmoniser les pratiques, tout en respectant l'individualité de chaque réseau. (voir la présentation de l'arrêté par le réseau Grand Ouest)

L’accord RELIR-CORPAR (Octobre 2013)

 Le système RELIR (Retour d‘Expérience sur Les Incidents Radiologiques) met à la disposition de tous (formateurs, PCR, médecins du travail,…) des fiches de Retour d’expérience anonymes. Ces fiches décrivent des incidents types en vue de tirer des leçons pour éviter que des incidents ou accidents semblables ne se reproduisent.Les PCR sont bien souvent les premières averties de la survenue des incidents dans leurs entreprises ou institutions et sont souvent amenées à participer à leur analyse pour en estimer les conséquences.Un accord de coopération a donc été signé le 2 Octobre 2013 entre la coordination des réseaux (CoRPAR) et le système RELIR. Chaque réseau a nommé un contact pour RELIR. (voir accord et la liste des contacts des réseaux)

Lire la suite : Infos-archive

Offres d'emploi

 

 Le Centre Antoine-Lacassagne à Nice recrute un CDI temps de Personne Compétente
en Radioprotection pour le remplacement d’une PCR dans l’Unité de radioprotection.

CONTEXTE DE TRAVAIL

Le poste est rattaché à la Direction et à la PCR de l’Etablissement dont vous dépendrez.

Le candidat intègrera l’Unité de radioprotection composée de 4 PCR qui interviennent de
manière transversale dans les secteurs utilisant ou produisant des rayonnements ionisants
(radiothérapie, radiologie, médecine nucléaire, chirurgie…) ainsi que sur des projets
transverses. Elles sont aidées par une assistante. Cette unité participe à la formation des
étudiants via l’encadrement de stagiaires de Master 2.
Ses missions sont en lien étroit avec les responsables des secteurs médicaux, des autorités,
des acteurs internes et externes de prévention des risques.

MISSIONS
Les missions de la Personne Compétente en Radioprotection sont définies dans le Décret
n°2003-296 du 31 mars 2003 relatif à la protection des travailleurs contre les dangers des
rayonnements ionisants et le code du travail R4451-110 et suivants.
La mission générale est d’assurer la protection du personnel dans le cadre de l’utilisation des
rayonnements ionisants et de s’assurer du respect des mesures adoptées auprès des
professionnels. Cela comprend la mise en oeuvre des textes règlementaires et le maintien
des expositions professionnelles au niveau le plus faible qu’il est raisonnablement possible
d’atteindre.
Ce poste est orienté plus particulièrement vers la radiothérapie externe et la protonthérapie
(Cyberknife, cyclotron 65 MeV, synchrocyclotron haute énergie ; scanner 4D) mais des
tâches transversales sont attendues, notamment concernant la gestion des risques et des
évènements indésirables.
Une production de neutrons et l’activation des matériaux est une des spécificités liées aux
accélérateurs de protons qui devront être étudiées et suivies.
Les missions règlementaires concernant la radioprotection des travailleurs, du public et de
l’environnement constituent le coeur de métier auquel s’ajoutera une activité importante de
formation et d’information concernant les personnels du Centre Antoine Lacassagne comme
ceux des sociétés extérieures.
Une valorisation par la publication et/ou la communication des résultats obtenus est
souhaitée.
DIPLOMES ET QUALIFICATION
Bac+5 en radioprotection ou en physique
Attestation de formation PCR niveau 2, des connaissances en protonthérapie sont un plus
appréciées
QUALITES REQUISES :
 Travail en équipe
 Rigueur scientifique
 Pédagogie
 Aptitude à la communication écrite ou orale

Le poste est à pourvoir à compter de juin 2018.

Pour tout renseignement, vous pouvez contacter la Personne Compétente en
Radioprotection de l’Etablissement, responsable de l’unité de radioprotection Catherine
DEJEAN ( Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ).

Les candidatures (CV et lettre de motivation) sont à adresser à Madame Estelle JEGOT,
Directrice des Ressources Humaines ( Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ).

ELEMENTS CONCERNANT LES PLATEAUX TECHNIQUES :
Radiothérapie externe
 2 accélérateurs Varian avec chacun un générateur
 2 Tomotherapy®
 1 Cyberknife® avec 2 générateurs
 1 cyclotron 65 MeV avec 2 générateurs (MEDICYC)
 1 synchrocyclotron haute énergie avec 1 générateur (PROTEUS ONE ; IBA)
 2 scanners
 2 appareils de contacthérapie (50kV) Ariane Medical System Papillon
Curiethérapie
 Projecteur de source Saginova (Bebig-Eckert und Ziegler) contenant une source de
haute activité (370GBq) d’Iridium192.
 Implants permanents prostatiques par grains d’iode-125

Médecine nucléaire, Hospitalisation RIV, Oncopharmacologie
 1 caméra TEP/TDM
 3 gammas caméras avec chacune option TDM
Radiologie conventionnelle, Mammographie et Scanographie
 1 table et 1 suspension
 1 panoramique dentaire
 3 appareils mobiles
 1 arceau au bloc opératoire
 1 faxitron
 2 mammographes (tomosynthèses)
 1 salle de radiologie interventionnelle
 1 scanner avec une activité interventionnelle

  

 

 

Centre de lutte contre le cancer Oscar Lambret

 

Le Centre de lutte contre le cancer Oscar Lambret, situé à Lille, est établissement de santé privé d’intérêt collectif (ESPIC) qui joue un rôle majeur dans la prise en charge des cancers de la Région Nord-Pas de Calais.

Employant plus de 900 salariés dont environ 150 praticiens, biologistes et chercheurs, accueillant plus de 19000 patients par an et doté   d’un plateau technique de premier ordre, riche en équipements innovants de radiothérapie, curiethérapie, imagerie et médecine nucléaire, le Centre Oscar Lambret recherche, compte tenu du risque d'exposition aux rayonnements et aux champs électromagnétiques pour les salarié-es un-e :

Personne compétente en radioprotection (H/F)
CDI Temps plein

Rattaché-e à la Direction Générale, en lien étroit avec les responsables des secteurs concernés, les acteurs internes et externes de prévention des risques, vous garantissez la mise en oeuvre et le respect de la réglementation en matière de radioprotection au sein de l’établissement
Vous proposez des solutions pour améliorer et optimiser l’organisation des pratiques du Centre Oscar Lambret.

Vous remplissez toutes les missions dédiées à la PCR .

Vous assurez la fonction de conseiller-ère à la prévention des risques en réalisant un recensement des sources de champs électromagnétiques (interne/ externe), évaluant le risque pour chaque source et l’exposition par poste de travail et réalisant les mesures curatives et préventives.

Titulaire d’une formation supérieure, et possédant impérativement une attestation de formation Personne Compétente en Radioprotection niveau 2 option sources scellées délivrée par un organisme de formation certifié depuis moins de 5 ans.

Rigoureux.se, doté.e de réelles capacités relationnelles vous savez animer et coordonner une démarche en transversal et maitrisez parfaitement le cadre réglementaire et technique de la radioprotection.
Votre connaissance des risques associés aux champs électromagnétiques est un plus.

Le poste est à pourvoir à compter de décembre 2017.

Merci d’adresser votre lettre de candidature, CV lettre de motivation à l’attention de la Direction des Ressources du Centre Oscar Lambret, DRH – BP- 307 Lille Cedex ou par mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
www.centreoscarlambret.fr

 

 

 

 

 

"Madame , Monsieur,

Le Centre Hospitalier de Pau recrute une Personne Compétente en Radioprotection, temps plein (Fiche de poste communiquée à la demande).

  • Contrat : CDI, temps plein
  • Congés : 28 CA, 14 RTT
  • Horaires : 7h30/jr

Personne à contacter :

Monsieur FRUCQUET

Directeur adjoint en charge de la qualité et des relations avec les usagers

Centre Hospitalier de Pau

4 bd Hauterive

64046 Pau Cedex

Tél: 0559726800

Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  "

 

Ensemble, prenons le cancer de vitesse

L’Institut Curie est une fondation reconnue d’utilité publique associant le plus grand centre de recherche français en cancérologie et deux établissements hospitaliers de pointe situés à Paris et à St Cloud

Fondé en 1909 sur un modèle conçu par Marie Curie et toujours d’avant-garde, « de la recherche fondamentale aux soins innovants », l’Institut Curie rassemble 3 000 chercheurs, médecins, soignants, techniciens et administratifs, dont 2000 salariés pour l’Ensemble Hospitalier.

 

L’Hôpital de l’Institut Curie (site de la rue d’Ulm, 5ème arrondissement de Paris) recrute

un(e) technicien(ne) radioprotection (ou Personne Compétente en Radioprotection) en CDI au sein du service de Physique Médicale.

  • Les missions :

La Personne Compétente en Radioprotection veille à ce que la manipulation et l’utilisation de sources radioactives ou générateurs électriques de rayonnements ionisants soient réalisées de manière optimale pour la sécurité du personnel concerné et en accord avec le but recherché conformément au décret 2003-270 du 24 mars 2003.

Il (ou elle) veille à la mise en œuvre des textes réglementaires en matière de radioprotection dans les domaines des générateurs X, sources scellées et non scellées sur le site de Paris. Son secteur concernera particulièrement la curithérapie et les blocs opératoires.

Les compétences des PCR étant mutualisées, il (ou elle) sera amené(e) à travailler ponctuellement en radiothérapie externe (5 accélérateurs et 2 appareils de tomothérapie), en imagerie ou en médecine nucléaire.

 

  • Le Plateau Technique de Radiothérapie :

-       2 projecteurs de curiethérapie PDR

-       Traitement à l’iode 125 des cancers prostatiques et ophtalmologiques préparés dans une des trois salles des blocs opératoires

-       1 mobilette

-       3 amplis répartis dans 2 salles du bloc opératoire

 

  • L’équipe de l’Unité Compétente en Radioprotection :

-       Un responsable radiophysicienne en charge de la radiothérapie

-       Un PCR/MERM en charge de l’imagerie et médecine nucléaire

-       Accueil régulier d’étudiants DQPRM et de stagiaires de master, de DUT et de licence professionnelle

PROFIL RECHERCHE

-       Diplôme de Personne Compétente en Radioprotection en cours de validité

-       Une expérience en tant que PCR serait appréciée ainsi qu’un master en radioprotection

-       Des connaissances en informatique et en anglais seront appréciées

-       Travail en équipe, qualités de communication et rigueur

 

Merci d’adresser votre dossier de candidature (CV et lettre de motivation), sous la référence DR-16-331, à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Pour plus d'informations sur les postes, contactez Hélène MASSET (par téléphone : 01 44 32 42 95 ou par mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ) ou Jean-Luc DUMAS (par mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. )

 

 

RCP&S Organisme spécialisé dans la radioprotection et la formation depuis 2006

OFFRE D’EMPLOI

POSTE À POURVOIR IMMÉDIATEMENT

Contrat à Durée Indéterminée C.D.I.

PHYSICIEN MÉDICAL - FORMATEUR RADIOPROTECTION
référence de l’annonce à rappeler : OE_PHYMED_170504


Objectifs & Missions
Création et mise à jour de supports de formations en radioprotection (formation continue: Personne
Compétente en Radioprotection – radioprotection des patients et des travailleurs).
Animation de formations théoriques et pratiques (sessions INTER et INTRA).
Réalisation de missions ponctuelles de radioprotection (étude de poste, zonage, dossiers administratifs, A.S.N., veille réglementaire…).
Assistance commerciale et relation clientèle

Expérience
Idéalement au moins 2 ans d’expérience dans la radioprotection de terrain.

Formation & Compétences
Idéalement vous êtes motivé par la radioprotection générale, tant dans les domaines médicaux
qu’industriels. De par vos missions en “front office”, vous avez impérativement un contact “client”
développé et apprécié.
De formation orientée en physique, vous avez également des connaissances en instrumentation
nucléaire. Des notions en “Qualité - Hygiène – Sécurité – Environnement” seraient un plus.
La maîtrise des outils informatiques “OFFICE ®: excel – word – powerpoint – outlook” est indispensable.
Qualités requises pour le poste
Autonomie, mobilité (déplacements fréquents en France), disponibilité, pédagogie, rigueur et sérieux.
Rémunération
À définir selon expérience.


Localisation du poste :
Secteur Sud-Est dans la région d’Aix-en-Provence la première année puis possibilité de développer une agence (Ouest et/ou Nord) de la France
Poste à pourvoir immédiatement

Merci d’envoyer votre candidature (C.V. + lettre de motivation + recommandations + prétentions) par mail :
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

RPCS - Agence Nord - 19 rue de Barr - 67230 BENFELD
RPCS - Agence Sud - 620 chemin des prés - 83910 POURRIÈRES


Boîte à outils de la PCR

Fichier de calcul NFC 15-160

Contact

Conseillère CORPAR: Sandra DELIC

Courriel: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Tél: 06.80.53.27.80